Crea sito
                                                                                             La ferrovia Roma nord

-Home page

-Articles

110-Un chef d'oevre long 102 km

-Video

-Horaires

-Photo archive

-Bibliographie

-Link

-Auteur

-Index alphabétique

-e-mail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soriano 1910 dal libro Il treno della Tuscia

 

Un chef d'oeuvre long de 102 km


Gianfranco Lelmi
 
Le Chemin de fer Roma Nord que l’affection n'empêche pas de l'appeler ainsi, bien que beaucoup l’appellent maintenant le Chemin de fer Rome Civita Castellana, Viterbo,   représente pour une grande partie des nombreux navetteurs et les voyageurs occasionnels un moyen de transport vieux, inadéquat, inutile et sanglante . Beaucoup croient que le chemin de fer Roma Nord pour relier Rome à Viterbe , est le résultat d' une ruse pour obtenir le financement de l'État , parce q’il depassè plus de 102 km . Ils ne savent pas que d'une connexion directe existait entre Rome et Viterbo , via Rome - Capranica - Viterbo et Rome, que le le Chemin de Fer Rome Nord etait spécifiquement destiné à relier le plus grand nombre de pays de la Tuscia .
Pas tout le monde sait qu'il est toujours utile pour ceux qui vivent au nord de Rome . C'est vrai qui emploie deux heures et 37 minutes de Viterbe à Rome, au contraire , les chemins de fer de l’Etat prend en moyenne 1 heure et 48 minutes ( certains trains 2 heures et 18 minutes ) pour atteindre Rome Aurelia , puis pour se rendre à la Piazzale Flaminio, vous devez ajouter environ 30 minutes .
Pourtant, pour ceux qui ne connaissent pas , est un chef-d'œuvre de l'ingénierie en raison de ses reàlisateurs, l’ ing. Angelelli , après l'ingénieur . Joniaux, et enfin l'ingénieur Besenzanica , il est toujours important pour les connexions internes de la Tuscia et Rome avec le Haut Lazio. Pour rejoindre la capitale de Civita Castellana , de Sant'Oreste et tous les autres pays situés le long de la Via Flaminia , le train prend moins de temps que le bus et la voiture, pour ne pas mentionner le matin quand la Flaminia est bouché par le trafic et les accidents de la route sont suivis presque tous les jours .

Même pour parvenir de la gare de Civita Castellana à Viterbo le train il’ est certainement le gagnant sur la voiture et le bus, surtout en hiver, lorsque la route des Monti Cimini est souvent gelé. Le seul inconvénient majeur pour les utilisateurs de ce chemin de fer , cì est que souvent saute le navettes des trains. par manque de personnelle (necanicien) , faute de convois ou des dommages au matériel roulant .
Alors, les gens se découragent à ce train, en raison du temps-fréquence irrégulier de chaque course . En outre, la concurrence absurde  du  COTRAL  qui fait parttir ses moyens en même temps que les trains, produit une grande confusion dans les voyageurs. Mais revenons à parler de "notre" chemin de fer . Il’ est « grâce à l'idée originale pour l'époque, de l’ Eng . Besenzanica d’amener le terminus de la ligne de Rome , Piazza della Libertà à Piazzale Flaminio , en passant le train dans un tunnel, pour une longueur de 2080 mètres, que ce train encore il marche. Il se sauva ainsi des grands travaux de démantèlement du transport sur rail qui a commencé à Rome dans les années 30 . La construction du tunnel qui mène de la gare de Piazzale Flaminio  à la gare de l’Acqua Acetosa, était à voie unique , en présentant , comme dit dans son livre , l’ ing . Angelo Curci : " Le train de Tuscia " des difficultés considérables en raison de la nature du sol.

La présence de sols argileux , après environ 1500/1600 mètres de Piazzale Flaminio , l'intersection avec l'aqueduc Acqua Vergine après les 500/600 premiers mètres du tunnel , la présence de nombreux tunnels sous la colline de la Villa Ruffo , l' des outils de travail de l'époque , en font un artefact exceptionnel pour l'époque. C'était la première ligne de métro de Rome.

DSC_2467

Le pont sur le Tibre

La traversée du Tibre représentait une des difficultés considérables pour la mise en œuvre de la route . Un pont a été construit , composé de cinq travées de m .26 de longueur et m .24 de portée libre en béton à un coût d'environ 34,5 millions de lire , contre 10,000,000 de lire  prévus à l'origine La pierre concassée pour la construction du site de chemin de fer a été choisi pour la plupart des carrières de Saint Valentin près de Soriano nel Cimino , près de Civita Castellana dans une zone appartenant à la société Riccioni Julius était Anthony . Cela laisse bien comprendre quelles étaient les difficultés de l'époque  pour la réalisation du travail qui a été réalisé au moyen d' un locomotive à vapeur Mallet. Pas tout le monde se rend compte de l'énorme travail qui a été nécessaire pour construire ce chemin de fer . Tunnels et ponts ne se comptés pas .
Le plus célèbre est le pont de Bagnaia renforcé dans le passé , il répresent un grand intérêt pour son architecture et sa merveille de technologie .D’ autres ponts sont sur la rivière du Treja , le pont de Cencinello en partie reconstruit , le pont sur Marignano , le viaduc de la Fornacchia. Galeries mineurs sont ceux de Vignanello , Vallerano , Soriano nel Cimino , Bagnaia . Interessant la tranché  près du Treja et Civita Castellana. Le coût des travaux s'élève à plus de cent millions et une moyenne de 4000 personnes étaient employées . Cependant , l' ensemble de l'itinéraire du chemin de fer est une œuvre d'art .
Si vous regardez de près la ligne (voie ferrèe) depuis la cabine du mecanicien , vous vous rendez compte que les courbes ou passe le train, ont été créés spécifiquement pour surmonter les gradients qui se produisent le long du chemin . Les financements pour la construction de l'ouvrage, alors comme aujourd'hui, étaient peu nombreux , ils ne pouvaient pas créer de grandes structures. Un bon mecanicien, même si les courbes sont si nombreux , controle la vitesse du convoi et le balancement du train , invite le voyageur à se reposer. En plus le danger toujours imminent du démantèlement du trafic de Civita Castellana à Viterbe , dans la perspective de doublement des voies, de Montebello Pian Paradise , épaissit la menace que l'ancienne route disparaît à jamais . Déjà penser à Morupo de créer une piste cyclable sur l'ancienne route du chemin de fer, ce qui n'est pas facilement réalisable en raison de la présence d'une denivelation significative.
D'autres voudraient doubler la rue Flaminia en utilisant l'ancienne route de la gare , donc augmentation du trafic et de la pollution . Personne ne pense que l’ ancien voie , autre avoir une valeur historique , pourraient être utilisées par les trains , en cas de problème sur la nouvelle piste. Déplacer l'ancienne gare de deux kilomètres de Morlupo à Magliano Romano , il va à créer plus de difficultés pour les habitants de ladite ville .
La voie de chemin de fer a été conçu par le metreur de l’ ingénieur . Besenzanica , Franceasco Paul Faggiani il’ est une œuvre d'art de 102 km de long q’il faut absolument  admiré .
27.11.2012
sources:
Le train de la Tuscia                                                    Angelo Curci
La ferrata via des Soratte - Le Rome du Nord         Metro
Nous remercions également Mme Faggiani pour le  matériel soumis à consultation

 

[ferrovia_roma_nord_(altervista) 2016.01.03/photogallery/photo00017001/real.htm]