Crea sito
                                                                                             La ferrovia Roma nord

-Home page

-Articles

83-Les nouveaux Vandales à Magliano Romano (Morlupo)

-Video

-Horaires

-Photo archive

-Bibliographie

-Link

-Auteur

-Index alphabétique

-e-mail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE CHEMIN DE FER  ROME NORD

Les nouveaux Vandales à Magliano Romano (Morlupo)

Tout était prêt, les travaux avaient déjà commencé pour doubler le  Chemin de Fer à Rome  Nord jusqu’à Sant'Oreste.
La région du Latium avait donné son approbation et le financement. A Magliano Romano (Morlupo) a été restauré l'ancienne gare, avec le guichet pour les billets. Point d'échange majeur, aurait  été suivi par le personnel du chemin de fer.

Après la restauration de l'ancien bâtiment dont le style remonte au début des années 900, le projet fut abandonné. Ainsi commença le pillage, le hooliganisme, suivie par le vol et la destruction qui, aujourd'hui encore, en Octobre 2012, se poursuivent.

Je ne comprends pas pourquoi tant d'argent a été dépensé inutilement au détriment du contribuable.
Comme on dit, s'est produite en partie ce qui s'est passé au chemin de fer  Rome - Fiuggi, les traverses ont été remplacées et remplacé les mâts caténaires, puis, après avoir dépensé environ deux milliards de lires, la ligne a été démantelé et personne n'a jamais payé pour ce gaspillage d'argent public.
Pourtant, le chemin de fer Roma Nord datant du début des années 900, méprisé par beaucoup, il est encore aujourd'hui indispensable. Pour atteindre le centre de Rome de Civita Castellana, on emploie environ une heure et demie, le train emploie moins que le bus (si la route est libre).

Le meme, de Civita Castellana à Viterbo le train prend moins que le bus.

En laissant la voie unique, doublant certaines parties du chemin de fer pour le croisement des trains, redressant les courbes de rayon inférieur à 100 mètres, avec l'élimination ou la modernisation des passages à niveau, le Latium aurait une très bonne connexion non-polluante. Au lieu de cela, comme on dit, pour des raisons politiques, du pouvoir, il’est donnée la prioritè au transport routier, le COTRAL. Parfois, le train et le bus partent ensemble.

Il a bien compris le président de la région du Trentin-Haut-Adige: Luis Durnwalder qui affirme que l'avenir est dans le transport public, le chemin de fer.

L'offre crée la demande, c'est la réalité. Le chemin de fer Cesano - Rome, offrant un train toutes les quinze minutes, il est toujours bondé des voyageurs.

Dans le Trentin, on a restaurées le chemin de fer Malles - Merano avec des trains toutes les 30 minutes (de façon réguliére), les voyageurs ont augmenté de façon spectaculaire.

Maintenant, la ligne est active.

Entre Viterbe et Civita Castellana, ces dernières années ont été enlevés quatre trains, la cadence arrive jusq’à trois heures, les stations sont en ruine et ils tombaient en morceaux.
Certains disent que dans le Trentin il’y a de l'argent pour faire tous ces beaux projets, tandis que

dans le Latium on mange et gaspille l’argent.

 

octobre 2012

 

Video:

Le Chemin de Fer Roma Nord - Les Nouveaux Vandales à Magliano Romano