Crea sito
                                                                                             La ferrovia Roma nord

-Home page

-Articles

14-La ville mystérieuse

-Video

-Horaires

-Photo archive

-Bibliographie

-Link

-Auteur

-Index alphabétique

-e-mail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville mystérieuse dans les entrailles du Mont Soratte

Parler du chemin de fer Rome nord et oublier le Mont Soratte, il est impardonnable. Cette montagne de 691 mètres domine une grande partie de la plaine qui dégrade vers Rome. Bien que de hauteur limité, parfois ce rocher mis entre la campagne romaine et l'Appennino assume un aspect majestueux, important, pour sembler plus élevé que celui-là qui est réellement. Du chemin de fer, pendant que tu te rapproches à Sant'Oreste, tu l'aperçois de plus en plus imposant. Cette belle montagne, en 1943 fut choisie quel siège du commandement allemand qui se retirait de Frascati. Le Feldmaresciallo Kesserling en personne était venu inspecter les galeries, il avait été décidé que ce complexe souterrain, creusé en 1937, il aurait accueilli le Commandement allemand avec des logements, matériels, bureaux, structures défensives. Construit pour recevoir l'usine Breda, elle avait à l'extérieur teintureries, bureaux, magasins. Le petit immeuble qui recevait le commandant Kesserling, se meublé avec faste, elle était réunie aux galeries directement avec un passage souterrain, pour éviter le danger d'attaques d' avions. Une radio rice-émettrice puissante, logements pour militaires, bureaux, locaux destiné aux prisons, un magasin énorme, victuailles bien pourvues, un refuge pour armes et munitions, un cinéma-théâtre avec la dispoibilité de 500 places, un bar bien achalandé était situé dans la galerie nr. 1, long 1 kilomètre, et en autres souterrains, muni d'air conditionné et chauffage. En 1944 un bombardement allié lourd, débucha les troupes du Général Kesserling et les entrailles du Soratte prirent feu. Dans les ans 50 elles furent confiées au Corps Grenadiers de la Sardaigne qui les utilisait comme dépot des munitions. Ils furent effectués successivement d'autres creusements pour transformer la structure en refuge antiatomique. Enfin en époque récente, le Ministère de la Défense a décidé de rendre le territoire à la Commune de Sant'Oreste.